Niamey

34°C

    Société

    Publié en : Mai 02, 2018

    Vote utilisateur: 0 / 5

    Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

    ibounguey«Il est 13 heures, Voix du Sahel midi - Ismaël Iboun Gueye, les informations...»

    Cette voix, vous ne l'entendrez plus, car, elle s'en est allée dans l'anonymat, et surtout par la non-assistance à personne en danger à cause de treize millions que devrait défalquer ORTN, pour son opération du coeur à Monastir en Tunisie...

    Publié en : Avr 29, 2018

    Vote utilisateur: 0 / 5

    Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

    luniversite de niameyLe gouvernement du Niger a menacé dimanche de fermer les cités et restaurants de toutes les universités du pays à partir de lundi 18h00 locales si la crise en cours depuis des mois à l'université de Niamey se poursuit.

    "Les cours reprennent progressivement dans les lycées et collèges" mais "le gouvernement constate avec regret la persistance du boycott des activités académiques" à l'université de Niamey, a déclaré le porte-parole du gouvernement, Assoumana Malam Issa, lisant un communiqué officiel à la télévision d'Etat.

    Publié en : Avr 25, 2018

    Vote utilisateur: 0 / 5

    Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

    Diaporama djibo badje01 ok 0Il était la mémoire du peuple zarma au Niger. Djibo Badjé, dit Dialba, dernier grand griot historien des Zarmas s'est éteint ce mardi 24 avril au matin à près de 80 ans. A défaut de voir un de ses fils lui succéder, il aura eu le temps ces dernières années de transmettre son patrimoine oral à une ethnologue suisse.

    Ainsi se présentait Dialba Badjé : « Je suis la mère, le père de la parole », accompagné de son luth à trois cordes.

    Publié en : Avr 22, 2018

    Vote utilisateur: 0 / 5

    Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

    3NReunionLe Président de la République, Chef de l'Etat, S.E Issoufou Mahamadou, a présidé hier dans la salle des réunions du Conseil des Ministres, la 15ème réunion du Comité Interministériel d'Orientation de la mise en œuvre des programmes de l'Initiative 3N. Cette rencontre, qui a regroupé autour du Chef de l'Etat, le Premier ministre, Chef du gouvernement, S.E Brigi Raffini, et l'ensemble des membres du CIO, a mis sur la table de discussions trois points principaux à savoir : la revue des recommandations de la réunion du CIO du 17 janvier 2018 ; la sécurité alimentaire des populations et du cheptel et l'état de mise en œuvre des cibles du programme de renaissance.

    Publié en : Avr 16, 2018

    Vote utilisateur: 0 / 5

    Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

    Manifpolice
    Les échauffourées ont éclaté à plusieurs endroits de la capitale entre manifestants et force de l'ordre.
    Deux autres leaders de la société civile  Diori Ibrahim et Makoul Zodi ont été arrêtés.
    Le bilan est de 28 personnes interpelées mais difficile à cerner au cours de cette énième manifestation de la société  qui s’est poursuivie tard dans la soirée.

    Publié en : Avr 06, 2018

    Vote utilisateur: 0 / 5

    Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

    voileLe Hijab change de nom et de forme selon le lieu et l’époque et la façon dont il est porté est une réflexion de rapprochement ou d’éloignement des musulmans des enseignements du Qor’an et de la Sounnah. Plus la femme se couvre bien, plus elle est proche de la Sounnah. Par exemple, la plupart des femmes musulmanes qui vivent en Europe, en Amérique ainsi que dans certains pays musulmans, ne portent pas un Hijab qui respecte les conditions de la Shari’ah.

    Publié en : Avr 04, 2018

    Vote utilisateur: 0 / 5

    Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

    Migrants2323Le Niger s’est doté d’un document de stratégie nationale de lutte contre la migration irrégulière. C’était, vendredi dernier, en Conseil des ministres.

    Articulée autour de 5 axes, cette stratégie se veut un outil de référence pour réduire le flux migratoire au Niger, par une meilleure gestion des frontières, un renforcement des mesures de répression à l’égard des trafiquants, une protection des victimes ainsi que la promotion des mesures de retour et de réinsertion des migrants.

    S'inscrire à notre Newsletter

    Please publish modules in offcanvas position.