Niamey

23°C

    Express

    Publié en : Déc 20, 2014

    Vote utilisateur: 0 / 5

    Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

    Ça va et ça revient. Le prochain remaniement du gouvernement revient à nouveau dans les conversations de salon. On évoque l’après Dosso Sogha, c'est-à-dire la fin des festivités du 18 décembre 2014 pour voir les nouveaux visages de l’équipe de Brigi Rafini.Ceci pour dire que dans les pronostics, le Premier Ministre actuel restera à sonposte. Question : l’oiseau rare de Mahamadou Issoufou veut-il égaler ou battre le record de l’oiseau rare de Tandja Mamadou (Hama Amadou qui a passé plus 7 ans de primature sans discontinu) ?

    On n’est pas encore là. Du moins on est loin de la longévité de Hama Amadou au gouvernement. Mais qui dit lentement dit sûrement. Revenons à nos moutons. Qu’en est-il du prochain remaniement, ou disons des
    spéculations qui ont cours et des tendances observables ? Quelles peuvent être les raisons de ce remaniement, objet d’autant de commentaires ?

    Entre autres raisons qui tiennent la route, on avance la fin de congrès parallèles ou bien la  clarté dans certains dossiers politiques. Pour la Convention Démocratique et Sociale (CDS), c’est clair, la légalité est désormais entre les mains d’Abou Labo et ses partisans même si Doudou Rahama continue encore à faire son show pour le compte de Nafarko 1er. Si les Labo et consort sont désormais entrés en possession de la
    fameuse clé, ce n’est pas du tout évident pour eux pour ce qui est de la mobilisation de la base. Le Hérisson parie 10 000 FCFA que Mahamane Ousmane peut battreAbdou Labo dans l’urne. CDS Abdou Labo n’obtiendra pas plus de poste qu’il en a dans le présent gouvernement.

    Au Mouvement National pour la Société de Développement (MNS Nassara), même si on attend de voir à quelle aile ira le quitus du Ministère de l’Intérieur ou le verdict final de la justice, la force de frappe de l’aile Albadé Abouba sur le terrain se dessine. On ne voit pas Tamboura faire des miracles à Niamey sur Amadou
    Salifou couronné Président de l’Assemblée nationale. Il n’y a non plus match à Tahoua ou à Dosso où Albadé Abouba et Hama Zada ont prouvé leur capacité de mobilisation.

    A Maradi, fief électoral du MNSD, Sani Maigochi, Abdou Oumarou et leurs camarades qui contrôlent les réservoirs de Madarounfa, Guidan Roumdji, Tessaoua et Aguié, jusqu’aux confins de Kanembakaché
    donneront du fil à retordre au duo Ali Sabo de Mayahi etAbdoul Kadri Tidjani de Dakoro.

    Comme quoi l’aile Albadé sortira grandi du prochain remaniement avec sans doute un ministre de
    plus. S’agissant de la situation au Mouvement Démocratique Nigérien pour une Fédération Africaine
    (MODEN/FA Lumana/Africa), le Ministre Omar Hamidou Tchiana dit Ladan a montré qu’il vaut bien son pesant d’or. Désormais, il compte à son actif le ralliement de 6 députés parmi lesquels des grands mobilisateurs.

    Les départements de Téra et Kollo seraient pratiquement acquis la cause ladaniste qui prend chaque jour que Dieu fait de la dimension. On pourradonc voir l’aile Ladan montée en nombre dans le prochain remaniement.
    Chez les alliés de la MRN, on évoque la diminution du quota de l’Union pour la Démocratie et la République (UDR Tabbat) dans le gouvernement au motif que le parti d’A.B.C fait plus de boucan que du bruit. Par contre l’Alliance Nigérienne pour la Démocratie et le Progrès (ANDP Zaman Lafiya) et le Rassemblement pour la Démocratieet le Progrès (RDP Jama’a) et pourquoi pas même le Rassemblement des Sociaux Démocrates (RSD Gaskiya) pourraient voir leurs portefeuilles dans le gouvernement augmenter, à défaut, ils se verraient octroyer des « coquilles pleines ».

    Pour l’ANDP, il s’agirait de trouver la formule pour contrecarrer l’expansion lumana dans le Zarmatarey
    tandis que pour le RDP Jama’a, il serait question de récompenser l’activisme de Mohamed Ben Omar dans la
    déhamisation de l’Assemblée nationale.

    Le RSD pourrait également tirer son épingle du jeu pour éminent service rendu à la Renaissance de Maradi (éviction de son Moctar Kassoum) et contrecarrer l’élan hégémonique d’Ingantchi (parti récemment créé
    par Moctar Kassoum) dans le Gobir-Katsina. Au Parti Nigérien pour la Démocratie et Socialisme
    (PNDS Tarayya), le principal parti au pouvoir, on pourrait voir changer carrément la donne avec l’arrivée
    dans le gouvernement des nouvelles têtes. Le groupe parlementaire PNDS dirigé par le dynamique Assoumana Mallam Issa et animé par les infatigables Daouda Mallam Marthé et Zakari Oumarou très offensif voudrait désormais imprimer ses marques dans la conduite des affaires du Guri System.

    A en croire ce qui se dit dans les coulisses de la majorité, on est parti cette fois pour un remaniement de grande ampleur.

    Oumar Sandabazoum-cravate

    Publié en : Déc 19, 2014

    Vote utilisateur: 0 / 5

    Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

    aramLe groupe islamiste Boko Haram a attaqué un village dans le nord-est du Nigeria, tuant au moins 33 personnes et enlevant au moins 100 autres, a déclaré à la BBC un habitant de Bintiri.

    Publié en : Déc 19, 2014

    Vote utilisateur: 0 / 5

    Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

    obamaLe president americain estime que l'embargo n'a pas reussi a changer le regime cubain et que Washington doit donc tenter « une nouvelle approche » vis a-vis de La Havane.

    "Nous mettons fin a une approche dépassée qui, pendant des décennies, a echoué a faire avancer nos interets", declare Barack Obama. "L'embargo américain n'a pas empêché les frères Castro et le parti communiste d'exercer le pouvoir qu'ils ont saisi il y a plus d'un demi-siècle", explique-t-il.

    L'embargo lui-meme ne peut être officiellement levé que par le Congrès, mais en agissant par décret, le président Obama prend une série de mesures qui vont considérablement alléger l'embargo et qui vont commencer a normaliser les relations bilatérales.

    Tout d'abord, M. Obama retablit les relations diplomatiques avec Cuba qui avaient été rompues en janvier 1960. Une mesure qui comprend l'ouverture d'une ambassade americaine à La Havane et d'une ambassade cubaine à Washington.

    Publié en : Nov 23, 2014

    Vote utilisateur: 0 / 5

    Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

    Apres le Tchad,  le premier ministre français Manuel Valls se trouve au Niger   où il a visite l’une des bases militaires françaises stationnée à l’aéroport de Niamey:

    Les effectifs de ces bases, dont la seconde se trouve prés de la frontière libyenne à Madama, n’ont pas été précisés encore moins la durée de leur mandat.

    S'inscrire à notre Newsletter

    Please publish modules in offcanvas position.