Niamey

23°C

    Economie

    Publié en : Mar 03, 2015

    Vote utilisateur: 0 / 5

    Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

    aeroporNy
    La capacité d'accueil de l'Aéroport Diori Hamani de Niamey est devenue insuffisante. Pour remédier à cette situation, les autorités de la 7ème République envisagent sa modernisation. C'est ainsi qu'un contrat qui porte sur la rénovation et la modernisation de l'Aéroport de Niamey a été signé, hier matin, dans la salle de Conseil de la Primature.

    C'est le ministre des Transports, M. Saley Saidou, et le président du Conseil d'Administration du Groupe ARCHITEAM/ FRAPORT, M. Muntaqa Tijjani Usman, qui ont paraphé les documents en présence de plusieurs membres du gouvernement et des membres du cabinet de la Primature.
    Ce projet qui sera exécuté sous forme de partenariat public privé (PPP), ne prévoit aucune contribution financière, ni de garantie de l'Etat. Toutes les charges sont supportées par le Groupe ARCHITEAM/ FRAPORT.

    Publié en : Fév 26, 2015

    Vote utilisateur: 0 / 5

    Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

    fiscalit2
    Placée sous le thème  "Gestion Saine des Finances Publiques"  la 4ème conférence internationale annuelle de l'Union des ordres fiscaux de l'Afrique de l'Ouest (UDOFAO) sur la Fiscalité vient d’ouvrir ses travaux à Niamey sous le haut patronage du Ministre des finances Mr Gilles Baillet en présence du président de l'UDOFAO M. Mike Afflu Koffi.


    Ces assises  se tiennent, deux mois après la mise en vigueur   le 1er janvier dernier, du Tarif Extérieur Commun (TEC) de la Communauté Économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO).

    Publié en : Fév 21, 2015

    Vote utilisateur: 0 / 5

    Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

    routegoudel

    Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou, a inauguré officiellement hier au village de Tondikoirey sur la route de Tillabéri, la Route Goudel-Tondibiah-Tondikoirey et celle du Boulevard Askia Mohamed. Lancés le 1er Novembre 2013, les travaux de cette route ont été financés par la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) pour 83%, la BIDC pour 14% et l'Etat du Niger pour 3%. Le coût de ce projet est estimé à 27.009.100. 838 HT. Longue de 18 kilomètres, ce tronçon relie les villages de Goudel, Tondibiah et Tondikoirey , et est composé de deux axes de deux fois deux voies (2x2 voies) équivalents à 36km en 2x1 voie.

    Publié en : Fév 10, 2015

    Vote utilisateur: 0 / 5

    Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

    Le Président de la République du Ghana, S.E John Dramani Mahama, à la tête d'une forte délégation, a effectué hier, une visite de travail à Niamey. Cette visite s'inscrit dans le cadre de la troisième réunion du groupe de travail présidentiel sur l'état de la convergence monétaire au sein de l'espace CEDEAO, dont les travaux ont été ouverts le même jour au Palais de la Présidence.

    Publié en : Jan 28, 2015

    Vote utilisateur: 0 / 5

    Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

    Par ce mouvement,  les grévistes nigériens de la société de raffinage de Zinder  entendent dénoncer  les disparités salariales avec leurs collègues chinois. Ils réclament notamment le versement d’un 13éme mois et la tenue d’un conseil d’administration visant à faire adopter une grille de salaire pour les salariés locaux.
    Les tensions observées depuis plusieurs semaines entre la direction de la société de raffinage de Zinder , filiale de la  CNPC  et  son personnel  local nigérien  risque de conduire à une grève de  48H,  du 29 au 31 janvier 2015 si des solutions ne pas trouvées à leur revendication.
    Le collectif des agents nigériens  de la SORAZ  a déposé son  préavis de grève   à la direction générale ce lundi 26 Janvier 2015.

    Publié en : Jan 22, 2015

    Vote utilisateur: 0 / 5

    Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

    BADAVOS
    Aujourd'hui, au Forum Economique Mondial à Davos, Ajay Banga, PDG de MasterCard (Gauche) et Donald Kaberuka, Président de la Banque Africaine de Développement (droite), ont annoncé un partenariat significatif pour augmenter l'inclusion financière en Afrique. Photo par swiss-image.ch/Michael Buholzer

    Publié en : Jan 16, 2015

    Vote utilisateur: 0 / 5

    Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

    Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou, a officiellement lancé hier matin, sur le boulevard Tanimoune, en face de la gare ferroviaire, les travaux d'aménagement et de bitumage de 70 km de voirie urbaine à Niamey.

    Publié en : Jan 11, 2015

    Vote utilisateur: 0 / 5

    Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

    La Société d’exploitation des eaux du Niger (SEEN) tant à se spécialiser dans une pratique pour le moins, malhonnête. En effet, pour répondre aux revendications des travailleurs, l’Etat nigérien a consenti une sorte de réduction du prix du mètre cube d’eau potable.

    C’est ainsi que trois (3) tranches ont été créées : la première, inférieure ou égale à 10 mètres cubes coûte 127 FCFA l’unité. La seconde comprise entre 11 et 40 mètres cubes s’élève à 321 FCFA l’unité. Et enfin, la troisième qui va de 41 mètres cubes à plus est vendue au consommateur à 515 FCFA l’unité. Rien d’anormal jusque-là. Mais le problème, c’est que la SEEN, pour soutirer de l’argent à ses clients, refuse de faire le relevé mensuel des compteurs pendant la période normale (chaque mois). Conséquence, même si l’abonné consomme par mois 30 mètres cubes, en 2 mois, il va se retrouver avec 60 mètres cubes consommés.

    Ce qui le propulse dans la troisième tranche, la plus coûteuse. Or, la facturation étant censée être mensuelle, la SEEN devrait se donner les moyens de faire ses relevés chaque mois. Et il n’y a aucune raison que les abonnés payent les frais dans insuffisance de la société, filiale de Vivendi France. C’est pourtant la pratique à la SEEN. Sur la facture que nous publions en facsimilé par exemple, l’abonné s’est vu facturer 24.205 FCFA dans la troisième tranche alors que si le relevé avait été fait correctement, il ne se serait pas retrouvé à payer 39.205 FCFA.

    Et pour preuve, l’ancien indexe du compteur est pris le 17 octobre 2014 tandis que le nouvel est daté du 15 décembre 2014. On voit clairement que le mois de novembre est sauté. C’est à cette sorte d’arnaque que s’adonne depuis belle lurette la SEEN, et dans une impunité extraordinaire. Le Monde d’Aujourd’hui lance un appel à tous les abonnés victimes de cette pratique malsaine de nous faire parvenir leurs témoignages et copies scannées de factures d’eau à notre adresse Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou les déposer directement à notre siège sis au quartier Terminus.

    Nous interpellons également les acteurs de ce qu’il en reste de la Société civile nigérienne, notamment, l’ANDDH, le CODDAE, le RASCONI, le CODDHD et le MOJEN, pour qu’ils remplissent leur devoir de défense des consommateurs. Pour notre part, nous venons juste de commencer le combat.

    Publié en : Jan 07, 2015

    Vote utilisateur: 0 / 5

    Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

    Avec une fortune personnelle estimée par le magazine panafricain "Ventures Africa" à 3,2 milliards de dollars, la femme d'affaires nigériane Folorunsho Alakija détrône depuis deux ans l'animatrice américaine Oprah Winfrey de son titre de femme noire la plus riche du monde.

    Selon le magazine économique panafricain Ventures Africa, Folorunsho Alakija, la baronne nigériane du pétrole, est désormais à la tête d'une fortune personnelle de 3,2 milliards de dollars, dépassant de 300 millions de dollars celle de l'animatrice et productrice américaine Oprah Winfrey.

    Âgée de 62 ans, la businesswoman nigériane a commencé sa carrière en tant que secrétaire dans une banque au début des années 1970. Après un passage par Londres, cette mère de quatre enfants est ensuite rentrée au Nigeria pour se lancer dans le secteur pétrolier. En 1993, sa société Famfa Oil décroche le gros lot en remportant le permis d'exploitation d'un des gisements les plus prolifique du Nigeria. Détenu à 60% par Famfa Oil, ce gisement, baptisé OML 127, a une valeur marchande estimée à 7,3 milliards de dollars.

    D'après Ventures Africa, Folorunsho Alakija possède notamment un parc immobilier estimé à 100 millions de dollars et un jet privé d'une valeur de 46 millions de dollars.

    S'inscrire à notre Newsletter

    Please publish modules in offcanvas position.